• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

La culture d'une bactérie intestinale jouant un rôle majeur dans la maturation du système immunitaire est maintenant possible

Des chercheurs viennent de mettre au point une méthode de culture de bactéries filamenteuses segmentées.

Attachement d'une bactérie filamenteuse à une cellule eucaryote en culture. Schnupf P, Gaboriau-Routhiau V, Gros M, Friedman R, Moya-Nilges M, Nigro G, Cerf-Bensussan N*, Sansonetti PJ*. Growth and host interaction of mouse segmented filamentous bacteria in vitro. Nature, 2015 Jan 19.. © Inra-Nature
Publié le 02/03/2015

Les bactéries filamenteuses segmentées (SFB, Segmented Filamentous Bacteria) sont des bactéries commensales du genre Clostridium colonisant l'iléon de nombreuses espèces de vertébrés, au moment du sevrage. Elles jouent un rôle important dans la maturation de l’ensemble de réponses immunitaires intestinales innées et adaptives et renforcent  ainsi la barrière épithéliale Ainsi, des souris colonisées par un microbiote sans SFB sont plus sensibles aux infections, et ce même à l’âge adulte. Les SFB présentent la particularité de se lier aux cellules épithéliales intestinales comme certaines bactéries pathogènes, mais sont dépourvues de toute pathogénicité. Au contraire, cet ancrage permet aux bactéries d’établir des échanges mutuellement bénéfiques avec leur hôte et de favoriser leur vie en symbiose. Les SFB furent découvertes il y a plus de 50 ans, mais leur étude et celui du dialogue établi avec l'hôte ont été fortement freinés par le fait que l'on ne savait pas les cultiver.

Ce frein vient d'être levé grâce à une collaboration entre l'USC IESI (Nadine Cerf-Bensussan et Valérie Gaboriau-Routhiau), rattachée au Département ALIMH et à la TGU MICALIS, et l'Institut Pasteur (Philippe Sansonetti), récemment publié dans Nature. La culture des SFB a été possible en imitant la niche intestinale des bactéries, c'est-à-dire en co-cultivant des cellules eucaryotes avec des SFB isolées de souris monoxéniques. Ainsi, comme in vivo, les SFB se fixent aux cellules eucaryotes et présentent des propriétés immuno-modulatrices.

Ce résultat majeur s'insère parfaitement dans les objectifs scientifiques du Département ALIMH, où l'étude de la maturation de l'immunité intestinale est déjà fortement développée.

REFERENCE

Schnupf P, Gaboriau-Routhiau V, Gros M, Friedman R, Moya-Nilges M, Nigro G, Cerf-Bensussan N*, Sansonetti PJ*. Growth and host interaction of mouse segmented filamentous bacteria in vitro.Nature, 2015 Jan 19. * coderniers auteurs