Marquage de neurones enrichis en DHA issus de cellules souche de cerveau de rat. Ces cellules sont responsables de la transmission de l’influx nerveux. Le DHA, acide gras oméga 3 fortement présent dans le cerveau, favorise la croissance des prolongements neuronaux, et par conséquent la communication inter-cellulaire. Les noyaux des cellules sont colorés en bleu, et les protéines du cytosquelette en vert (associer avec les images PCD9101-IMG0121.PCD et PCD9101-IMG0122.PCD).,. © Inra, HEBERDEN Christine

Cerveau et nutrition

Prévention des dommages cérébraux liés au stress et au vieillissement par les apports en oméga-3

Le projet de recherche collaboratif Neuromega-3 coordonné par I.Denis et S.Vancassel (NuReLiCe, U909) a permis des avancées majeures sur la compréhension du rôle neuroprotecteur des oméga-3 vis-à-vis du stress et du vieillissement. Mené sur des cohortes de rats, durant 4 ans, il a montré que le vieillissement cognitif et neurophysiologique dépendant de l’hippocampe était aggravé par la déficience d’apport en oméga-3 et, au contraire, réduit par des apports en oméga-3 à longue-chaîne (huile de poisson).

Publié le 28/11/2014
Mots-clés :

Les études chez l’homme suggèrent (sans pouvoir le démontrer) que l’insuffisance des apports en oméga-3 dans les populations occidentales favorise le vieillissement cérébral. Les oméga-3 pourraient être ainsi un atout potentiel majeur dans la prévention du déclin cognitif, enjeu de santé publique. Pour proposer une politique de prévention raisonnable, il est nécessaire d’avancer sur la connaissance du rôle neuroprotecteur des oméga-3 en menant des études expérimentales intégrées (du cognitif au cellulaire);  c’était l’objectif du projet « Neuromega-3 ».

Nous avons comparé les effets du stress chronique et du vieillissement sur des rats, soumis tout au long de la vie (dès la gestation) à une déficience en oméga-3, un apport en précurseurs (oméga-3 des huiles végétales) ou un apport en oméga-3 à longue-chaîne (huile de poisson). Chez les rats âgés, le déclin de la mémorisation spatiale est associé dans l’hippocampe à une diminution de l’efficacité de la neurotransmission glutamatergique passant par des altérations neuronales et astrocytaires.  Ces effets du vieillissement sont aggravés chez les rats déficients en oméga-3 (Latour et al, 2013) et au contraire atténués chez les rats supplémentés en huile de poisson (thèse A.Latour, 2013). Les apports en oméga-3 impactent également la neurogenèse hippocampique (Goustard-Langelier et al, 2013) ainsi que certaines réponses comportementales et physiologiques au stress chronique, renforcées par la déficience et diminuées par la supplémentation en huile de poisson (Hennebelle et al, 2012 + thèse).  

Le projet « Neuromega-3 » est la première étude intégrée (reliant cognition, fonctionnement synaptique et marqueurs cellulaires) à montrer le rôle neuroprotecteur des apports nutritionnels en oméga-3, sur le long terme, vis-à-vis du vieillissement hippocampique. Le projet a ouvert plusieurs axes de recherche, notamment mécanistiques, sur l’implication des dérivés oxydés des oméga-3 (I.Denis (NBO) et C.Gladine (UNH)), les altérations de la neurogenèse (C.Heberden (Micalis)), et sur le rôle des oméga-3 dans la prise alimentaire (I.Denis (NBO)). 

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Références

Principales publications liées au projet :

-Omega-3 polyunsaturated fatty acids and chronic stress-induced modulations of glutamatergic neurotransmission in the hippocampus. Hennebelle M, Champeil-Potokar G, Lavialle M, Vancassel S, Denis I.Nutr Rev.DOI: 10.1111/nure.12088.2014.

-Omega-3 fatty acids deficiency aggravates glutamatergic synapse and astroglial ageing in the rat hippocampal CA1. A.Latour, B.Grintal, G.Champeil-Potokar, M.Hennebelle, M.Lavialle, P.Dutar, B.Potier, JM.Billard, S.Vancassel and I.Denis.Aging Cell12(1): 76-84,2013.

-Omega-3 fatty acids and brain resistance to ageing and stress: body of evidence and possible mechanisms. I.Denis, B.Potier, S.Vancassel, C.Heberden, M.Lavialle.Ageing Research Reviews.12, 579– 594.2013.

-Rat neural stem cell proliferation and differentiation are durably altered by the in utero polyunsaturated fatty acid supply. B.Goustard-Langelier, M.Koch, M.Lavialle, C.Heberden.J Nutr Biochem24(1): 380-7,2013.

-Influence of omega-3 fatty acid status on the way rats adapt to chronic restraint stress. M.Hennebelle, L.Balasse, A.Latour, G.Champeil-Potokar,  S.Denis, P.Gisquet-Verrier, M.Lavialle, I.Denis and S.Vancassel.PlosOne7(7): e42142,2012.