Carte des unités AlimH 2016. © Inra

Les unités du département

Centre de Recherche Epidémiologie et Statistique Sorbonne Paris Cité

Le Centre de Recherche Inserm Epidémiologie et Statistique Paris Sorbonne Cité (CRESS) a été créé le 1er janvier 2014. Il est rattaché au Pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) Sorbonne Paris Cité. Il est le résultat de regroupement de 4 unités de recherche labellisées par l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) et d’un pôle recherche. Le Centre de Recherche Inserm Epidémiologie et Statistique Paris Sorbonne Cité (CRESS) , UMR 1153, est une unité mixte de recherche composée de 7 équipes, dont une se consacre à l'épidémiologie nutritionnelle.

Mis à jour le 15/11/2016
Publié le 02/07/2013
Mots-clés :

La recherche développée dans l’équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (EREN) vise à faire progresser, grâce à une approche épidémiologique, les connaissances sur le rôle de la nutrition (alimentation et activité physique) comme déterminant de la santé, et notamment comme facteur de risque ou de protection vis-à-vis des maladies chroniques.

Les objectifs de la recherche de l'équipe sont :

•    Etudier les relations nutrition/santé : identifier des facteurs de risque ou de protection liés à la nutrition, impliqués dans le déterminisme de la santé, notamment vis-à-vis des maladies chroniques (cancers, maladies cardiovasculaires, diabète, hypertension, obésité, polyarthrite rhumatoïde, pathologies neurologiques…), des grandes fonctions (vieillissement, cognition, fertilité,…) et de la qualité de vie
•    Comprendre les déterminants des comportements alimentaires et de l’état nutritionnel (sociaux, économiques, psychologiques, culturels, sensoriels, cognitifs, …)
•    Préciser les mécanismes en cause (biomarqueurs, critères intermédiaires, …)

Pour répondre à ces questions scientifiques, nous avons développé diverses études épidémiologiques avec des méthodologies adaptées (études transversales, études longitudinales avec ou sans intervention en prévention primaire ou secondaire) et des revues systématiques et méta-analyses.

La finalité des recherches de l’équipe est de faire progresser les connaissances dans le domaine de la nutrition et de contribuer à faire progresser les recommandations nutritionnelles et les politiques publiques (tant vers les professionnels de santé que le grand public) visant à améliorer la prévention des maladies chroniques.