Carte des unités AlimH 2016. © Inra

Les unités du département

Biologie du développement et reproduction

Les thématiques de l'unité "Biologie du développement et reproduction" (BDR) sont focalisées sur l’impact des périodes précoces de développement dans la construction du phénotype adulte.

Mis à jour le 05/07/2013
Publié le 05/07/2013
Mots-clés :

Les recherches de l’Unité sont centrées sur le développement de l’embryon de mammifères depuis la formation de la cellule œuf, jusqu’à l’organogenèse fœtale. Elles sont organisées autour de quatre axes :

  1. la dynamique du génome embryonnaire au cours des premiers stades et l’acquisition de la pluripotence,l’établissement de la gestation et le dialogue mère-conceptus,
  2. la gonadogenèse et gamétogenèse foetale,
  3. l’adaptation de l’embryon et du fœtus à son environnement
  4. Les recherches sont conduites simultanément chez plusieurs espèces (bovins, ovins, caprins, lapins, souris) permettant ainsi une démarche de biologie et de physiologie comparatives.

Ces travaux font largement appel aux biotechnologies de la reproduction (MIV, FIV, transgenèse, clonage). Les enjeux de connaissance concernent la transition toti/pluripotence, la mise en route du génome embryonnaire, les interactions cellules somatiques/germinales au cours de la différenciation gonadique, et l’ontogénèse des régulations métaboliques, nutritionnelles et environnementales au cours du développement.

Les principales finalités de ces recherches sont :

  • Adaptabilité des animaux de rente à leur environnement et aux conditions d’élevage
  • Amélioration de l’efficacité de reproduction des mammifères d’élevage
  • Définition de nouveaux modèles animaux pour des applications biomédicales
  • Développement des biotechnologies de la reproduction

A propos de

L'UMR BDR regroupe environ 125 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens et étudiants issus de ses deux tutelles, l’INRA et l’ENVA, ainsi que du CNRS, de l’INSERM et de l’UNCEIA.