• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Paris

28 jan 2014

Séminaire sur les abondances isotopiques naturelles en nutrition et santé

L'UMR PNCA organise le 28 janvier 2014 un séminaire sur les abondances isotopiques naturelles en nutrition et santé. Cette approche nouvelle et prometteuse consiste à étudier les signatures isotopiques naturelles des pools métaboliques pour caractériser l’alimentation et le statut nutritionnel ou physiopathologique d’individus, et pour analyser et comprendre de manière intégrée les orientations métaboliques alimentaires et endogènes. Ce séminaire vise à présenter l’intérêt et les avancées récentes de cette nouvelle approche à un large public (chercheurs, cliniciens, ingénieurs…), afin de faciliter l’émergence d’un réseau thématique et de projets collaboratifs.

Mis à jour le 06/12/2013
Publié le 05/11/2013

Si les abondances isotopiques naturelles (AIN) sont désormais un outil classique dans différents domaines (écologie, paléontologie…), elles commencent tout juste à être utilisées en nutrition et santé. Ce séminaire vise à présenter l’intérêt et les avancées récentes de l’utilisation des AIN en nutrition et santé à un large public (chercheurs, cliniciens, ingénieurs…), afin de faciliter l’émergence d’un réseau thématique et de projets collaboratifs autour de cette nouvelle approche. Ce séminaire d’une journée, organisé par Hélène Fouillet et Jean-François Huneau (équipe "Protéines, métabolisme des acides aminés et prévention du syndrome métabolique", UMR INRA-AgroParisTech 914 PNCA, Paris), comprendra une dizaine de présentations réparties en trois sessions thématiques suivies de tables rondes, afin de favoriser échanges et prospectives.

En nutrition et santé, les isotopes stables sont classiquement utilisés comme traceurs métaboliques, en administrant des molécules enrichies en isotopes lourds (15N, 13C…), ce qui permet de suivre le devenir métabolique de la molécule dans l’organisme sous l’hypothèse d’un comportement identique entre molécules portant des isotopes lourds ou légers. En réalité, si ce comportement est proche il n’est pas toujours identique, et de nombreux processus biochimiques sont sensibles aux différences de masse isotopiques. Ces petites différences de réactivités, qualifiées d'effets isotopiques, aboutissent à des différences légères mais détectables d’AIN entre compartiments métaboliques ainsi qu'entre individus dont les orientations métaboliques diffèrent. Des travaux récents montrent que les AIN peuvent être utilisées pour caractériser l’alimentation et le statut nutritionnel ou physiopathologique d’individus, et pour analyser et comprendre de manière intégrée les orientations métaboliques alimentaires et endogènes.

Programme

09h30-10h00    Accueil et installation des participants, café

10h00-12h00    Session 1 : Méthodes et techniques pour la mesure des AIN dans les échantillons biologiques

10h00-10h25    Spectrométrie de masse isotopique : différentes techniques utilisées et quelques exemples d'application. Jean-Noël Thibault (UMR 1348 INRA-Agrocampus Ouest PEGASE, Rennes)

10h25-10h50    Développement de l'analyse isotopique en azote dans des échantillons biologiques par GC-C-IRMS. Illa Téa (UMR 6230 CNRS-Université de Nantes CEISAM, Nantes)

10h50-11h15    Techniques d'analyses isotopiques des métaux adaptées aux domaines de l'analyse biologique et médicale. Philippe Telouk (UMR 5276 CNRS-ENS Lyon LGLTPE, Lyon)

11h15-11h40    Derniers développements en spectrométrie de masse de rapports isotopiques. Lionel Mounier (ThermoFisher Scientific, Villebon sur Yvette)

11h40-12h00    Discussion générale

12h00-13h15    Déjeuner

13h15-15h15    Session 2 : Les AIN comme marqueurs de l'exposition alimentaire et de la qualité de l’alimentation

13h15-13h40    Les AIN comme biomarqueurs de l'alimentation chez l'homme ? Valérie Sauvinet (CRNH Rhône-Alpes / U1060 INSERM-Univ Lyon 1 CARMEN, Lyon)

13h40-14h05    L’application de l’analyse des AIN de l'azote pour l’étude du transfert nutritionnel mère-enfant. Richard Robins (UMR 6230 CNRS-Université de Nantes CEISAM, Nantes)

14h05-14h30    Les AIN de l'azote comme marqueurs des adaptations métaboliques à la qualité de l'apport protéique: analyse et interprétation par modélisation chez le rat. Nathalie Poupin (UMR 914 INRA-AgroParisTech PNCA, Paris / UMR1331 INRA-INP-UPS TOXALIM, Toulouse)

14h30-14h55    Les AIN des composés azotés du plasma comme marqueurs d’efficacité d’utilisation de l’azote chez le ruminant. Gonzalo Cantalapiedra-Hijar (UMR 1213 Inra-VetAgro Sup UMRH, Clermont-Ferrand)

14h55-15h15    Discussion générale

15h15-15h30    Pause café/collation

15h30-17h05    Session 3 : Les AIN comme marqueurs de dysfonctions métaboliques et physio-pathologiques

15h30-15h55    Les signatures isotopiques des dérégulations du métabolisme protéino-énergétique lors du développement d'un syndrome métabolique chez le rat. Hélène Fouillet (UMR 914 INRA-AgroParisTech PNCA, Paris)

15h55-16h20    Les signatures isotopiques des dérégulations métaboliques du diabète de type 2 chez le rat. Jean-Philippe Godin (Nestec, Nestlé Research Center, Lausanne)

16h20-16h45    Le normal et le pathologique des isotopes des métaux chez l'homme. Vincent Balter (UMR 5276 CNRS-ENS Lyon LGLTPE, Lyon)

16h45-17h05    Discussion générale

17h05-17h30    Discussion générale et conclusions

Inscription

L'inscription est obligatoire avant le 20 décembre 2013 auprès de ain2014@agroparistech.fr

Le séminaire aura lieu à Agroparistech, 16 rue Claude Bernard, 75005 Paris. Il reçoit le soutien de la Société Française de Nutrition.